Archives pour l'étiquette Jose Manuel Barroso

Triste prix Nobel de la paix pour l'UE

L’affaire est entendue, l’Union Européenne vient de recevoir à Oslo son prix Nobel de la paix, venant récompenser 60 ans de travail de pacification et de réunification après deux guerres fratricides. Qu’en retenir ? Que ce prix nous aura été décerné par un pays qui, par deux fois, a refusé de devenir membre de l’UE, et qui n’aura pourtant pas tari d’éloges sur notre modèle tout au long de son discours. Troublant paradoxe…

On ne s’attardera pas trop sur les discours des présidents du Conseil et de la Commission, Herman Van Rompuy et Jose Manuel Barroso, pleins de bons sentiments (l’Europe de la paix, c’est beau; il faut sauver le soldat Euro…), avec pour point d’orgue le joli « ich bin ein Europäer » de Herman, en écho au discours de JFK à Berlin.

Crédit photo: Parlement européen

Hélas, on aura attendu en vain le discours de Martin Schulz, le président du parlement européen, qui rappelons-le est la seule institution européenne réellement démocratique et surtout la seule à défendre encore une vision d’avenir européenne avec le budget nécessaire pour y parvenir.

Bref, ce Nobel fait du bien au moral, c’est certain. Mais voilà, nous sommes au coeur d’une double crise financière et de leadership européen – A quoi sert la Commission Barroso, hormis se coucher devant le Conseil européen ? A quoi sert le Conseil européen, hormis négocier un budget européen toujours plus au rabais, pour toujours moins de solidarité et de résultats ? On peut se satisfaire d’une fédération de nations unies européennes qui vivent en paix avec quelques règles économiques contraignantes, hélas en 2012, il en faudra plus pour sauver le projet européen. Médaille ou pas, pas de bras, pas de chocolat…

Terminator 5 : Justus Lipsius

Et si le prochain film Terminator annonçait du changement au sein du Justus Lipsius, l’autre nom donné au bâtiment du Conseil européen, vous savez, ce triste bunker à Bruxelles qui accueille une fois par mois les chefs d’Etat européens ?

Un scénario farfelu ? Pas si l’on en croit la dernière rumeur en date :  Arnold Schwarzenegger, ex-Mr Univers, ex-star de cinéma et surtout ex-gouverneur de l’Etat de Californie, serait intéressé par une reconversion politique en Europe. C’est vrai, après tout, Schwarzy a encore un passeport européen/autrichien. Il est donc techniquement éligible…

Au début, j’ai franchement cru à un poisson d’avril, comme beaucoup… Et puis finalement, pourquoi pas ?

Continuer la lecture de Terminator 5 : Justus Lipsius

Hongrie 2011: la présidence de trop ?

C’est donc fait: après 2 x 6 mois de présidence espagnole et belge du conseil européen, faisons place au dernier membre du trio 2010-2011: la Hongrie. L’inventeur du goulash, des bus à accordéon et de la télévision couleur ! Séquence promotion et émotions ci-dessous…

[youtube]Hmz8Ni9zO4M[/youtube]

Continuer la lecture de Hongrie 2011: la présidence de trop ?

Bourses molles et autres blagues démocrates

S’il est un mot qui me vient à l’esprit lorsqu’on m’interroge sur l’état actuel de la démocratie européenne, c’est bien la « médiocrité ». Je pourrais bien évidemment, pour la énième fois, la mettre sur le compte des eurodéputés français dans leur majorité (sans oublier tous les Européens arrivistes, parvenus et autres bouches-trou), sur l’ensemble du Conseil européen, anti-démocratique et anti-européen par nature, sans oublier la Commission Barroso II, dirigée par qui l’on sait…
Continuer la lecture de Bourses molles et autres blagues démocrates

Félicitations Mr le Président !

C’est signé: c’est reparti pour 5 ans de plus avec Jose Manuel Barroso ! Au terme d’un insoutenable suspense et d’une rude bataille avec lui-même comprenant un manifeste de bonnes intentions ainsi qu’une tournée des chefs d’Etat et des eurodéputés, Jose Manuel a su s’imposer à la majorité comme le meilleur d’entre nous – un exploit d’autant plus herculéen qu’il était seul et unique candidat…

Congrats Mr President!

Le président sortant de la Commission européenne avait l’appui du Conseil, le Parlement a donc entériné la décision. A quoi bon voter non puisqu’il n’y a pas d’alternative ?

Continuer la lecture de Félicitations Mr le Président !

2034: Objectif abstention 100%

L’élection européenne est maintenant derrière nous, tout le monde a laissé ses petits commentaires, il ne reste plus qu’à attendre la rentrée parlementaire et la nomination de la nouvelle Commission… Durant ces trois dernières semaines, j’aurai attendu en vain une question, une seule : Pourquoi tant d’abstention ? 57% dans l’UE-27 avec quelques beaux records : 79% en Lituanie ou 80% en Slovaquie. Dans ces conditions, la « vieille » Europe n’a pas à rougir avec moins de 60% d’abstention. De quoi se donner bonne conscience pour autant ? Jusqu’à quand allons-nous tolérer cela ?

Comme si cette abstention massive était le dernier des soucis des partis. Ou alors comme si ce scrutin n’était qu’une étape vers un objectif de perfection : Abstention 100% grâce à la formule offensive ! Pas d’électeurs, pas de campagne, pas de candidats, pas d’Europe, pas de problème… Puisque le sujet semble ennuyer bon nombre de citoyens et de politiques (y compris parmi ceux élus à Strasbourg), ça ferait peut-être un problème de moins ! Dans tous les cas, à ce rythme, on finira bien par atteindre le seuil critique : vers les 75% (moyenne européenne hors Belgique & Luxembourg où le vote est obligatoire) en 2034 ?! Pour qu’enfin une prise de conscience s’opère ?

Continuer la lecture de 2034: Objectif abstention 100%

A quoi sert le Parti Socialiste Européen ?

Cette question, je me la suis posée pour la première fois il y a quelques semaines face à l’incompréhensible ralliement des chefs d’Etat britannique, espagnol et portugais, tous socialistes, autour de la candidature de Jose Manuel Barroso (membre du parti populaire européen) à la tête de la Commission. Comme si Martine Aubry appelait à voter Nicolas Sarkozy ! Ce geste, je ne le comprends toujours pas. Si quelqu’un le comprend, je suis preneur d’explications.

Bien sûr, les socialistes gaulois s’agitent et dénoncent à tout va, mais que peuvent-ils bien faire seuls ? Les semaines passent, l’élection approche et les socialistes européens n’ont toujours pas de candidat contre Barroso. Le PSE serait-il tétanisé par la peur ? Certes, l’actuelle majorité des gouvernements européens est à droite, l’actuelle et très probablement prochaine majorité au parlement européen est/sera elle aussi à droite. Mais de là à abandonner toute proposition d’alternative !? La politique, ça n’est pas se battre pour ses idées ?

Continuer la lecture de A quoi sert le Parti Socialiste Européen ?

Le parlement succombera-t-il au B1P1 ?

Dans la série « c’est frais, ça vient de sortir », voici désormais le Parlement européen officiellement sur Youtube ! Cela devait bien finir par arriver, après avoir étalé sa présence 2.0 à la photo (Flickr) et aux réseaux sociaux (Facebook & MySpace). En guise d’apéritif, une première vidéo…

[youtube]dwhulzP_y9M[/youtube]

Continuer la lecture de Le parlement succombera-t-il au B1P1 ?

Parlorama fermé – Transparence, pour quoi faire ?

parloramaEn marge des élections européennes de juin, les sites pédagogiques poussent comme des champignons. Je parlais d’EPVote il y a peu, je vous recommande aussi vivement l’excellent EUprofiler.eu qui vous aidera à trouver le parti le plus proche de vos opinions. Et puis est arrivé avant-hier Parlorama.eu, un site qui a emballé, en seulement 24h, le monde des eurogeeks… et qui mériterait le même sort auprès du grand public.

Son objectif est simple : noter les eurodéputés en fonction de leur présence et de leur participation (plus ou moins active). Où l’on apprend notamment que les eurodéputés français sont très moyens, ou encore que – tiens, tiens, c’est bizarre… – les derniers de la classe française s’appellent Philippe de Villiers ou Jean-Marie Lepen. Je me demande bien comment ces individus comptent faire la peau à la Commission Barroso et aux vilains eurocrates s’ils ne font que pointer… Les sympathisants de Libertas ont du souci à se faire.

Continuer la lecture de Parlorama fermé – Transparence, pour quoi faire ?

Si tu as un problème, dis le à Barroso !

Que peut faire l’Union Européenne pour améliorer votre vie ? Si comme moi, vous vous posez cette question, alors je vous invite à visiter TellBarroso.eu, un site lancé par le parlement Européen et le Center for European Studies. Une boîte à idées virtuelle qui offrira par ailleurs à 10 participants sélectionés la chance de rencontrer Barroso pour discuter des propositions.

Améliorer quoi ? Je pourrais commencer par des « plaisirs » égoïstes. Je me dis que l’UE pourrait par exemple m’aider à trouver un emploi ou encore simplifier mes démarches chaque fois que je déménage d’un Etat membre à l’autre… Parce qu’au début, on s’amuse de la diversité des conditions locatives / bancaires, des contrats de téléphonie, des modalités d’enregistrement comme nouveau résident ou encore d’immatriculation de sa voiture, mais après plusieurs expériences, on se dit que la route d’une Europe des citoyens est encore longue et qu’un « package de base » sur tous ces points commun aux 27 ferait vraiment du bien !

Continuer la lecture de Si tu as un problème, dis le à Barroso !