Archives pour la catégorie Economie & social

Autour de l’économie et l’emploi européens

Jeune diplômé recherche emploi en Europe…

The Internship ft. Barroso & Van Rompuy

« Vacances, j’oublie tout », pensais-je naïvement… C’était sans compter sur un réveil inattendu la semaine passée : la « manifestation sandwich« . Imaginez les stagiaires de Bruxelles, oui, ceux endimanchés des cabinets de consulting, des ONG & co, défilant dans le quartier européen pour dénoncer un traitement à peine suffisant pour se payer un sandwich par jour. Et oui, la galère de l’emploi n’épargne plus aucun jeune en Europe !

C’est à cet effet que le Conseil de l’UE, dans sa grande bonté, a proposé il y a quelques semaines un plan de 6 milliards d’euros pour l’emploi des jeunes, à dépenser exceptionnellement en 2014 et 2015. Car cette somme, non prévue au départ, est le fruit d’une vision européenne résolument généreuse et d’un redécoupage du non moins magnanime budget de 960 milliards (pour la période 2014-2020).

Une bonne nouvelle qui cache une petite révolution pour les 28 : dès l’an prochain, il sera enfin possible de réallouer des fonds d’un domaine vers un autre, et même de reporter l’argent non-dépensé d’une année sur l’autre. On se demande bien pourquoi les éminents membres du Conseil n’y ont pas songé plus tôt. Heureusement, le parlement européen, lui, y a pensé…

Continuer la lecture de Jeune diplômé recherche emploi en Europe…

Faut-il bannir l'anglais de la sphère européenne ?

Berlaymont Bruxelles - Together
Source: TPCom / Flickr

Qui dit sphère européenne dit Bruxelles. Tous les Bruxellois le savent, dans la capitale de l’Europe, on parle officiellement deux langues : le français et le néerlandais. Plus une qu’on oublie souvent: l’anglais. Pourquoi donc ? Tout simplement parce que le Bruxellois « moyen », à l’instar de l’Européen « moyen », ne parle pas ou peu l’anglais, et surtout parce qu’il ne traîne jamais dans le quartier « ghetto » européen, là où l’anglais est de mise, voire la seule langue admise dans certains bars de la place du Luxembourg…

Ainsi va la réalité euro-bruxelloise : pour réussir dans ce petit monde de pseudo-expatriés, mieux vaut parler l’anglais. Rien d’anormal a priori, l’anglais étant devenu la lingua franca. Là où le bât blesse est que cette langue est en passe de devenir la seule et unique langue pour qui veut travailler dans les affaires européennes !

Continuer la lecture de Faut-il bannir l'anglais de la sphère européenne ?

2013 : Année européenne de la frite !

2013 année européenne de la friteVoilà, après trois années difficiles pour l’Union Européenne et l’Euro, et à un an des prochaines élections européennes qui annoncent de gros changements (notamment la nomination d’un(e) nouveau/elle président(e) de la Commission européenne), 2013 s’annonce tout de même comme une belle année de transition vers plus de fédéralisme avec, au bout du tunnel, un vrai ministre européen de l’économie et des finances et surtout un réel budget, synonyme d’investissements dans des secteurs d’avenir créateurs d’emplois dans toute l’Europe.

D’ici là, la Commission nous invite tous à célébrer l’année européenne des citoyens

Continuer la lecture de 2013 : Année européenne de la frite !

Lettre ouverte à la responsable communication d'EPSO

Chère Agne,

Je ne pensais pas que ce jour arriverait et pourtant nous y sommes : 6 ans après le lancement de ce blog, 1 an après mon premier tacle à l’encontre d’EPSO, j’ai enfin touché le Graal ! En un billet, vous avez exaucé mon voeu le plus cher, être enfin reconnu par l’élite des recruteurs européens. Mieux encore, vous avez même « liké » ma page Facebook !

Rien que pour ça, au nom de tous les euroblogueurs qui rêvent des mêmes égards, nous vous devons une reconnaissance éternelle ! Pour vous remercier de cette promotion inespérée, j’ai donc décidé de vous dédier ce droit de réponse…

Continuer la lecture de Lettre ouverte à la responsable communication d'EPSO

Neelie Kroes en finira-t-elle avec le roaming?

Neelie Kroes

Avis à tous les voyageurs utilisateurs de GSM : depuis le 1er juillet 2011, les prix des communications mobiles (voix et internet) en Europe ont baissé ! Une bonne nouvelle accompagnée d’une feuille de route de notre commissaire européenne à l’économie numérique, Neelie Kroes, en vue de faire baisser les frais d’itinérance.

Baisse du roaming : que propose la Commission européenne ?

Plus de concurrence ! Concrètement, dès la souscription d’un contrat de téléphonie mobile, l’utilisateur pourra présélectionner ses réseaux GSM européens préférés, a priori les moins chers. Une fois dans le pays X ou Y, le téléphone basculera directement sur le bon réseau. Fini l’obligation de téléphoner via l’un ou l’autre opérateur d’un pays donné (autre que le sien), fini le tarif unique arbitraire !

Continuer la lecture de Neelie Kroes en finira-t-elle avec le roaming?

Etre ou ne pas être fonctionnaire européen…

En 2011, nouvelles résolutions, nouveaux objectifs et pourquoi pas le job de tes rêves les plus fous, ami lecteur : être toi aussi l’un des 40.000 fonctionnaires européens ! Si tu aimes l’Europe et que tu penses que ta voie est de servir dignement l’intérêt général européen, vas-y, fonce ! Tu en as rêvé, ça tombe bien, EPSO (l’office européen de sélection du personnel) l’a fait ! Car le poste idéal en milieu européen est « parfois beaucoup plus accessible qu’on ne l’imagine »… Et ce n’est même pas moi qui le dis !
Continuer la lecture de Etre ou ne pas être fonctionnaire européen…

L'affaire Microsoft ou la vanité de Bruxelles

microsoft-eu-explorerCeux qui me connaissent savent à quel point j’apprécie la qualité des produits Microsoft… Je l’avais déjà écrit précédemment, les amendes imposées par la Commission ne sont pas pour me déplaire (1,68 milliards d’euros au total). Cela étant dit, il faut savoir regarder devant soi et c’est ce qui semble enfin se passer au terme de dix années de procédures entre le géant américain et l’UE qui reprochait au premier le monopole du navigateur Internet Explorer imposé par la concurrence (non) libre et non-faussée de Windows…

Continuer la lecture de L'affaire Microsoft ou la vanité de Bruxelles

Eurothon: Mobilisez-vous pour les eurocrates!

C’est la crise! Pour beaucoup d’Européens, pour vous peut-être, pour moi aussi… Ce qui était plus difficilement soupçonnable, c’est que cette crise concerne également nos fonctionnaires européens, nos pauvres eurocrates. 🙁 Oui, je parle bien de notre élite, celle-là même qui a survécu à la torture des tests de recrutement officiels pour entrer à la Commission & co, celle-là même qui fait le dos rond au quotidien face aux injustes accusations des citoyens et des Etats européens sur un prétendu mauvais travail et/ou une incompréhension de « l’Europe d’en bas »…

Continuer la lecture de Eurothon: Mobilisez-vous pour les eurocrates!

Bretzel, camembert, rosé, même combat!

bretzel-camembert-aopEtrange sensation que celle d’avoir passé le week-end avec de Villiers. D’abord, il y a eu la vidéo « à la Star Wars » bloguée hier, puis la présence du vicomte dans l’émission Ripostes sur France 5. Avec un leit-motiv qui risque de devenir son nouveau cheval de bataille et que je résumerai ainsi : Bruxelles veut tuer notre gastronomie. En tant qu’amateur de bonne bouffe européenne et défenseur du terroir à ma modeste échelle, je trouve qu’il est temps de corriger ces inexactitudes.

Deux affaires, deux mythes, et encore deux énormités de plus utilisées contre l’Union Européenne…

L’affaire du rosé

C’est le sujet brûlant du moment en France. Pour changer, la Commission Européenne serait coupable de forcer la France vers la malbouffe « malbibine ».
Continuer la lecture de Bretzel, camembert, rosé, même combat!

L'Europe, les femmes et la parité

thailand-gender-equalty-euEn cette journée internationale de la Femme, il me semblait intéressant d’écrire une petite note sur la parité hommes-femmes en Europe. A commencer par les femmes en politique.

Touteleurope a réalisé une jolie synthèse à ce sujet. Je citerai néanmoins ces quelques autres chiffres.

Une étude du Conseil de l’Europe précise que le pourcentage moyen de femmes ministres dans les 42 pays étudiés est de 28,6% tandis que celui des femmes siégeant dans les parlements nationaux ne s’élève qu’à 21,7%.

Sans surprise, l’Europe du Nord est à la pointe en matière de parité, en particulier la Finlande, dirigée par une présidente et un gouvernement composé de 12 femmes sur 20 ministres! Soit 2/27 chefs d’Etat si l’on ajoute la chancelière allemande…

La parité fait pourtant son chemin, aidée souvent par des législations contraignantes, comme c’est le cas sur les listes européennes. Malgré cela, sur les 785 députés européens élus en 2004, on ne dénombre que 245 femmes. Un écart qui s’explique certainement en partie par la constitution des listes qui aiment à placer l’homme avant la femme…

Continuer la lecture de L'Europe, les femmes et la parité