Le parlement succombera-t-il au B1P1 ?

Dans la série « c’est frais, ça vient de sortir », voici désormais le Parlement européen officiellement sur Youtube ! Cela devait bien finir par arriver, après avoir étalé sa présence 2.0 à la photo (Flickr) et aux réseaux sociaux (Facebook & MySpace). En guise d’apéritif, une première vidéo…

[youtube]dwhulzP_y9M[/youtube]

Je ne dis jamais non à un film de genre, mais là, malgré des codes qui m’amusent d’ordinaire, je n’ai rien compris ! Si quelqu’un en comprend l’intérêt et/ou a eu une envie subite de visiter le MySpace du PE à la suite du visionnage, qu’il ou elle se manifeste dans les commentaires, ça m’intéresse. C’est dommage, car le thème de l’horreur/fantastique donne matière à création. On aurait pu imaginer un remake de « 28 semaines plus tard » avec une Europe paralysée par le virus B1P1 (Barroso 1 Paresseux 1) qui annihile toute dynamique européenne. On aurait pu aussi imaginer un « Jason » Manuel Barroso, habillé d’un masque de hockey et qui décimerait tous les éventuels concurrents pour finir seul candidat en lice. Après tout, scénario horrifique ou pas, c’est ce qui risque d’arriver dans tous les cas…

barroso-28weekslater

Au delà de l’aspect créatif, je me pose aussi des questions d’ordre éditorial. Hormis quelques incontournables vidéos de type propagande « le parlement, c’est beau », quels seront les contenus ? Les mêmes que sur EUtube ? Des reprises d’EuroparlTV ? Des contenus originaux ? L’abondante communication en ligne du parlement est une très bonne chose, mais à vouloir jouer sur tous les fronts à la fois, j’ai peur que les efforts se dispersent. Ou alors je me fais des films ?

9 réflexions au sujet de « Le parlement succombera-t-il au B1P1 ? »

  1. Rien compris non plus !!! Surtout que c’est une video facilement manipulable.

    Il suffirait par ex à Libertas de reprendre le clip…Et d’ajouter une porte où l’on voit l’objet des frayeurs de la fille.

    Au choix :
    -M. Barroso
    -M. Sarkozy
    -Une pieuvre nommé « Europe » dont les tentacules symboliseraient évidemment l’emprise de l’UE sur les législations nationales
    -un rosé « coupé »
    -des OGM
    -etc.

  2. Comme tu dis, ça peut se retourner à moindre frais contre le parlement… J’espère que la révélation arrivera avant un éventuel détournement eurosceptique. J’aime beaucoup l’idée du rosé. Ca serait bien marrant de voir déambuler une bouteille géante psychopathe à la poursuite de la blonde!

  3. Encore plus drôle…On pourrait voir la fille sortir et là…Le chevalier De Villiers viendrait la sauver !!!

    A moins que les chiens de l’acolyte dudit Villiers (après tout, chasse, pêche, nature, et traditions !) ne saute sur le féroce Sarkozy ou Barroso, ou ne casse, plus simplement, la bouteille de rosé !

  4. Je pense qu’il y a un début de réponse à cette vidéo avec cette autre vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=tlP5ekdGwik

    Personnellement je trouve ça plutôt amusant !

    Je pense que les contenus du Parlement européen et ceux de la Commission européenne sont différents. Et je ne pense pas qu’on puisse parler de « propagande », c’est normal qu’ils fournissent un contenu vidéo dans lequel l’internaute lambda puisse trouver des réponses aux questions qu’il pose. Les services en question font leur boulot, ils communiquent.

  5. @Seb: le chevalier de Villiers, excellente idée! Ca me rappelle le jeu des Guignols de l’info sorti il y a bien longtemps…

    @Titem: j’avais vu la vidéo, mais je reste toujours autant dubitatif. Je trouve cela encore plus insupportable d’entendre cette fille crier pendant plusieurs minutes non stop. Je suis peut-être déjà trop vieux pour être dans la cible?

    Pour la « propagande », c’est une petite provocation de ma part pour désigner des vidéos documentaires sur le fonctionnement du PE sur un ton « tout le monde est beau et gentil au parlement »… Parce que sinon, comme dit, pour répondre aux interrogations des citoyens lambda sur les différents programmes européens, il y a déjà EUtube, d’où mon questionnement sur la ligne éditoriale. Peut-être à tort, je l’espère.

  6. Salut !!!

    Grâce à Quatremer, je viens de découvrir un site super pour voir « concrètement » ce que nos « chers » députés européens ont voté, leur présence, etc.

    Si tu pouvais en parler…

    « Fais passer à ton voisin »!!!

    http://www.votewatch.eu/cx_meps_statistics.php

    A propos de « prince » voilà un site sympa :
    http://www.princecharmant.ch/

    Mon préféré : http://www.dailymotion.com/relevance/search/prince+charmant/video/x5u1kt_lecon-4-karate-prince_creation

  7. Oui je me doute que c’était pas provocation 🙂 Malheureusement je suis certain que certains (eurosceptiques, est-il nécessaire de préciser ?) parlent en ces termes de la communication de la Commission Européenne…

    Après certains clips fonctionnement mieux suivant le public ! Toujours sur les prochaines élections le 7 juin (en France !) il y a eu ce clip : http://www.youtube.com/watch?v=lOP6hbs9qwY

    Question de ligne éditoriale les unités de communication des institutions sont assez libres et indépendantes, d’où le fait qu’il y ait deux chaînes Youtube avec leurs propres contenus vidéos : celle de la Commission européenne (EUTube) et celle du Parlement Européen (EuropeanParliament).

  8. @Seb: j’ai vu Votewatch, encore un super site. Mais je ne comprends toujours pas l’intérêt d’avoir un paquet de sites sur le même créneau quand on pourrait avoir un site de référence…
    C’est quoi le rapport entre ce billet et ton « prince charmant »?

    @Titem: je préfère déjà plus ce 3ème clip que tu as mis en lien, mais c’est peut-être parce que je suis moi-même cycliste, je me suis senti plus concerné. A revenir à la ligne éditoriale, je n’ai pas de souci à voir deux comptes Youtube, je ne voudrais juste pas voir de compte moribond ou sans intérêt sitôt la campagne finie. En plus, quelle place donner à ce Youtube EP à côté d’EuroparlTV? Je crois que plus on se dispersera et moins on aura de chances d’attirer l’attention du grand public. Le plus simple est souvent le mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *