5 friends 4 Europe – Passe à ton voisin !

Les initiatives ne manquent décidément pas pour parler des prochaines élections européennes. A défaut de voir nos chers partis s’impliquer, heureusement qu’il reste quelques irréductibles Européens non résignés devant un tel parterre de désintérêt. La fondation pour l’innovation politique a ainsi produit et réalisé un clip qui met en scène de jeunes Européens nous rappelant dans leur langue les enjeux liés au vote du 7 juin. Pourquoi « 5 friends » ? C’est l’objectif de viralisation ! Chaque internaute doit transmettre la vidéo à 5 amis qui la transmettront à leur tour, et ainsi de suite.

[daily]x96l3e[/daily]

Une très bonne idée qui risque cependant de souffrir de sa durée : environ 5 minutes.

C’est assez long pour un fan d’Europe, très (trop ?) long pour le commun des mortels qui n’a pas de temps à perdre avec des considérations européennes, a fortiori hachées par paquets de 5 secondes. Et en plus il faudra faire l’effort de lire les sous-titres ! Je ne me fais pas de souci pour toi, cher lecteur, passionné des questions européennes, mais qu’en sera-t-il de ton collègue de bureau ou de ton voisin qui ne parle que le français et croit que Strasbourg se trouve en Allemagne ?

On a tous des amis curieux qui, à défaut d’être passionnés d’Europe, s’y intéressent dès lors qu’on fait l’effort de la leur expliquer. Je pense ainsi que la vidéo se diffusera non sans mal une, voire deux fois auprès de personnes un minimum curieuses et ouvertes. Mais ensuite ? Il ne faudrait pas qu’on retombe dans le travers habituel de la communication européenne faite par et pour des eurofreaks.

Il faudrait aussi et surtout être capable de mesurer cette viralité. On peut le faire via les blogs par exemple. Pas mal de blogs européens ont mentionné cette vidéo aujourd’hui. Mais combien de blogs généralistes ou spécialisés en marketing (= citoyens lambda) l’auront diffusée à n+ ? Car ceux-ci représentent une partie des non-votants ! Reste Facebook qui permet de comptabiliser les visites journalières dès lors qu’il s’agit d’une « fan page ». Malheureusement, la fondapol a préféré créer un groupe (qui ne donne aucune statistique)…

L’initiative mérite d’être relayée à un maximum d’amis. En matière de communication européenne, on n’en fera jamais de trop. Il serait tout de même utile de faire le bilan de toutes ces opérations « 2.0 » au lendemain des élections et de voir ce qui a marché… ou pas.

6 réflexions au sujet de « 5 friends 4 Europe – Passe à ton voisin ! »

  1. ça serait pas plus simple et o combien efficace de leur parler de l’amendent 138 aux djeunes. D’ailleurs je leur fait confiance pour etre deja informé. il ne manquerait plus que de mettre ça en forme. Je m’y suis vaguement essayé en image (voir lien du site), mais c’est encore bien brouillons.

    Connaissant tes talents photoshopiques…

  2. C’est clair! Le photoshop en question existe déjà, c’est celui sur l’avenir d’internet avec la tête de pirate 😉
    La vie est bien mal faite. Pour la première fois de son histoire, le PE s’affirme et tient tête au Conseil, pour la première fois, le PE lance sa campagne de communication. Pas de bol, il a oublié ce thème super important pour les jeunes… Alors que le dossier Hadopi traîne depuis au moins 6 mois et que l’entêtement du gouvernement français face au PE crevait déjà les yeux…

  3. Pourquoi dites-vous que la viralité de la vidéo ne pourra être mesurée ? Le clip n’existe que sur Youtube et Dailymotion, d’où il est exporté sur Facebook et sur les blogs ; cumulées, les statistiques des deux comptes permettent donc de connaître le nombre de visionnages (plus de 18 000 déjà).

  4. Je me suis mal exprimé, il s’agit moins de « mesurer » que de « qualifier » cette viralité. Comme dit, si vous visez in fine des non-votants / internautes plutôt neutres vis à vis de l’Europe, autant que ce soient eux qui voient majoritairement la vidéo! Faire 10.000 ou 100.000 vues, c’est très bien, mais ces visionnages n’ont, à mon avis, pas la même valeur si on parle de 10.000 personnes qui ont le nez dans l’Europe au quotidien, comme vous ou moi, ou de « Mme Michu ». Il serait ainsi intéressant de répertorier tous les supports web (blogs, médias, etc) qui ont diffusé cette vidéo et de dater les occurrences. S’il s’avère que des blogs généralistes ou spécialistes de tout sauf d’Europe la reprennent en masse, alors cela confirmera la pertinence et le succès de la vidéo.

    Quant à Facebook, c’est du détail, mais les « pages », contrairement aux « groupes », affichent le nombre de visites quotidiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *