Archives pour l'étiquette élections européennes

Brice Hortefeux: destin tragique d'un Européen incompris

Souvenez-vous, juin 2009, Brice Hortefeux, est élu eurodéputé français par surprise, défiant ainsi tous les pronostics qui le voyaient inéligible avec sa modeste 3ème place sur sa liste UMP Massif Central – Centre.

« J’étais candidat à une place non éligible pour aider, pour accompagner, pour soutenir, pour partager des convictions, et pas pour exercer une fonction…« , dit alors l’homme politique. Un discours proprement incompréhensible pour un si grand Européen…

[daily]x9j9lt[/daily]

A peine élu, Brice cède d’ailleurs sa place, préférant la poussière des ministères parisiens au confort des bâtiments européens. Mais pourquoi donc ? Deux ans plus tard, le 24 mars 2011 : c’est officiel, Brice est enfin de retour chez lui, au parlement ! L’occasion pour nous de retracer sa brillante carrière européenne et d’apporter un éclairage nouveau sur ces événements de 2009…

Continuer la lecture de Brice Hortefeux: destin tragique d'un Européen incompris

Félicitations Mr le Président !

C’est signé: c’est reparti pour 5 ans de plus avec Jose Manuel Barroso ! Au terme d’un insoutenable suspense et d’une rude bataille avec lui-même comprenant un manifeste de bonnes intentions ainsi qu’une tournée des chefs d’Etat et des eurodéputés, Jose Manuel a su s’imposer à la majorité comme le meilleur d’entre nous – un exploit d’autant plus herculéen qu’il était seul et unique candidat…

Congrats Mr President!

Le président sortant de la Commission européenne avait l’appui du Conseil, le Parlement a donc entériné la décision. A quoi bon voter non puisqu’il n’y a pas d’alternative ?

Continuer la lecture de Félicitations Mr le Président !

Si on s'envoyait en l'air ?

Maintenant que j’ai donné mon sentiment sur cette élection, il est temps de prendre un peu de hauteur. Et c’est le parlement européen qui paye sa tournée, vers l’infini et au-delà ! Après Figo et ses copains sportifs européens qui nous disent d’aller voter, c’est au tour de Frank de Winne, astronaute à l’ESA.

[youtube]aVHU1DZFkgc[/youtube]

Je me mets à la place de Frank et je me dis que le vote doit être bien plus agréable là-haut. Imaginez une Europe vue de l’espace magnifiée. De là-haut, nos oreilles sont protégées. On n’entend pas de lipdub parlé, ni de discours bancals. On ne voit plus que le beau. De là-haut, Barroso n’existe plus, à l’instar de tous les petits opportunistes et autres bonimenteurs. Un monde parfait en somme ! Peut-être devrait-on organiser une tombola européenne : un vote = une chance de gagner un voyage dans l’espace. Si ça peut mobiliser les électeurs…

Allons, cessons de planer un instant et concentrons-nous sur l’élection de 2014 !

Vers une abstention record ? Chiche !

A J-5 du scrutin, je réponds à la chaîne transmise par Luc Mandret autour du pourquoi voter (ou pas). Je n’aurais jamais pensé en arriver là, jusqu’à prendre le contrepied de mes amis militants eurofédéralistes, mais je me réjouis d’avance de l’abstention en France uniquement (pas dans le reste de l’Europe). Pis, je prends un malin plaisir à espérer un nouveau record. Pourquoi un tel revirement ? Non pas que je sois devenu fou ou que j’aie retourné ma veste du côté des antieuropéens, bien au contraire. Je suis simplement déçu, désabusé par cette « campagne », comme l’aboutissement de 30 ans de médiocrité. Comme Benoît Hamon, j’ai des envies de vote sanction ! Non pas contre Sarkozy et son gouvernement, mais contre le système entier, contre toute la politique européenne « made in France » telle qu’elle est entretenue par les grands partis et qui aurait moins besoin de buzz que de « rupture ». Plus je me pose les questions de base, plus je me dis que ça ne tourne pas rond dans ce pays.

Continuer la lecture de Vers une abstention record ? Chiche !

Ce que votent les députés européens

epvote-trackingPetite parenthèse statistique, une fois n’est pas coutume, j’ai décidé de m’attarder sur un site bienvenu en ces temps pré-électoraux : EP Vote. Au premier abord, l’interface ne paye pas de mine, mais l’objet est très sérieux : retracer tous les votes du parlement européen, pays par pays, député par député, avec une information sous forme de cartes et d’histogrammes.

Aux amateurs de chiffres, je laisse le soin de commenter dans le détail… Je me contenterai juste d’une petite remarque concernant les taux de votes (positif, négatif et abstention) par pays.

Continuer la lecture de Ce que votent les députés européens

L'eurodéputé est une plante comme les autres

rempotage-europe-umpsA 3 mois des élections européennes, acteurs et commentateurs commencent à s’activer, en particulier cette semaine où l’on a pu découvrir les listes de candidats français quasi finalisées (cf. tableau Euractiv). Et comme je parlais la semaine passée des girouettes, en voici la couleur! Je déclare officiellement le bal des girouettes ouvert! 2009 sera un grand cru ou ne sera pas!

Au PS, dansent les girouettes

Incontestablement, la palme de la « girouettatitude » revient au PS. Entre coups bas et petits calculs entre amis… Je passerai les détails – je vous recommande la note d’Eurojunkie à ce sujet – pour m’attarder sur le seul cas Vincent Peillon, figure européenne emblématique, s’il en est.

Dimanche dernier, il déplorait sa mutation dans le sud-est imposée « contre [son] plein gré » (alors qu’il a fait toute sa carrière politique en Picardie). Le lendemain, le même Vincent: « Le Sud-Est est la seule région où je souhaitais et où j’ai accepté d’aller ». Un retournement de veste grand-guignolesque digne d’un Jacques Chirac!

Continuer la lecture de L'eurodéputé est une plante comme les autres

Twitter, Facebook & les blogs à l'heure européenne

michelbarnier-twitterC’est un fait, la « webosphère » européenne est en train de se mettre à Twitter! Je ne serai d’ailleurs que le 3ème à le mentionner après les articles de Touteleurope et Eurojunkie. Et oui, c’est comme ça, Twitter, tout le monde en parle, c’est « the place to be » ! Nous étions déjà quelques membres du Mouvement Européen à y être présents. Depuis peu, nous pouvons compter sur le soutien de partis & mouvements, mais aussi de personnalités politiques européennes qui viennent les uns après les autres. Une précipitation qui n’est pas sans rappeler la mode des blogs politiques qui s’était emparé, il y a deux ans, un peu de l’Europe, beaucoup de la France. Qu’en reste-t-il aujourd’hui ? Au mieux, des ruines de blogs, sinon, d’insipides machines à communiqués de presse. Au rayon des ruines, je citerai de l’eurodéputé sérieux et du moins sérieux… Et entre les deux, un peu de politiquement correct. Mais les blogs, c’est du passé, l’avenir est à Facebook et à Twitter!

C’est en tout cas l’avis du premier ministre britannique Gordon Brown qui vient de mettre le 10 Downing Street sur Twitter et compte offrir entre £81,600 et £160,000 (soit entre 90 et 180 000€ environ) à celui qui enseignera durant un an l’art de twitter et facebooker à ses ministres afin de mieux communiquer avec leurs électeurs. En voilà une belle somme en période de crise ! Si le meilleur du job du monde est en Australie, on a peut-être trouvé là le 2ème meilleur.

Continuer la lecture de Twitter, Facebook & les blogs à l'heure européenne

Newropeans et la notion subjective de démocratie

newropeans_logoRégulièrement, je suis sollicité pour diffuser des informations européennes. Dernière en date, les Newropeans, premier « parti véritablement européen », qui m’invitent à relayer leur pétition « Pour que les élections européennes soient réellement européennes et démocratiques« . Au premier abord, je me suis dit « chouette, voyons un peu dans le détail, direction leur site de campagne! »

Ca commence mal avec cette phrase: « Vous pensiez que les élections européennes sont européennes mais saviez-vous qu’un parti européen est interdit dans chaque pays membre de l’Union Européenne !? » Depuis quand un parti est-il interdit ? Même un parti comme le NPD, pourtant ouvertement néo-nazi et négationniste, existe encore malgré une demande formelle d’interdiction des deux chambres du parlement allemand. En fait, cette phrase ne fait que souligner un vide juridique: il est impossible d’inscrire un parti paneuropéen aux élections européennes auprès d’un « guichet unique européen » puisqu’il n’y en a pas… Un parti européen ne peut être que la réunion de partis nationaux. L’expression de « l’interdit » ne serait-elle pas un peu exagérée?

La suite est tout aussi intéressante: « Vous pensiez qu’elles étaient réellement démocratiques, mais saviez-vous qu’en France tout parti doit payer plus de 1 million d’Euros pour être présent aux élections européennes, qu’en Italie, Pologne et Roumanie chaque nouveau parti (pas les partis déjà existant) doit collecter respectivement 150 000, 130 000 et 200 000 signatures de citoyens pour pouvoir se présenter aux élections européennes ? »

Continuer la lecture de Newropeans et la notion subjective de démocratie

J'aime bien Rama Yade

rama-yade-europeNoël approche, l’heure devrait être à la fraternité. Au lieu de cela, la politique française semble plutôt à couteaux tirés ces temps-ci. Oubliée la belle PFUE! L’heure est au jugement de la secrétaire d’Etat française aux droits de l’homme, Rama Yade. Son péché ? Elle est jeune, jolie, elle parle bien et tient son rang dans un domaine de toute façon acquis à la vision idéaliste d’un monde parfait. Mais elle a aussi et surtout refusé de mener la future campagne européenne de 2009 pour l’UMP et/ou la succession de Jean-Pierre Jouyet aux affaires européennes. Une hérésie pour certains membres de l’UMP…

L’Europe ne l’intéresse pas (encore?), elle préfère «briguer un mandat national avant d’aller à Bruxelles». L’Europe, ça ne vaut pas Paris quand on veut faire carrière, c’est sûr. L’Europe, Rama ne la connait peut-être pas au fond, mais peu importe, chaque Parisien a le droit de croire que l’Europe s’arrête aux frontières d’Eurodisney à Marne la Vallée. Rama avait bien voté non au référendum de 2005 sur le traité constitutionnel européen, personne n’est parfait.

Continuer la lecture de J'aime bien Rama Yade