Archives pour l'étiquette Strasbourg

"Brussels-Strasbourg study", non mais WTF !

Ah, l’éternel débat Strasbourg vs Bruxelles comme siège unique du parlement européen, ça faisait tellement longtemps, et bien c’est reparti pour un tour !

Petit rappel des faits avant d’aller plus loin, le parlement européen, c’est trois sièges :

1. Strasbourg (siège officiel, où l’on vote lors des sessions plénières)
2. Luxembourg (où se trouve le secrétariat général)
3. Bruxelles (où se réunissent les groupes et commissions politiques)

Concrètement, nos eurodéputés travaillent ainsi les 3 premières semaines du mois à Bruxelles avant de descendre à Strasbourg pour 4 jours de votes. Que du beau gaspillage : en temps de transport, en facture carbone et surtout 200 millions d’euros jetés chaque année pour mener à bien ce va-et-viens entre les deux capitales. Une véritable gabegie qui ne fait que desservir le projet européen.

Trop c’est trop, le parlement doit une bonne fois pour toutes se sédentariser à un seul endroit ! Mais où donc ? A Strasbourg peut-être ? Comme nous l’enseignent les traités européens…

Continuer la lecture de "Brussels-Strasbourg study", non mais WTF !

Parce que c'est moche…

Le sommet de l’OTAN est finalement passé le week-end dernier à Strasbourg. Comme craint, les manifestations ont tourné à un semblant de guerre civile. Du jamais vu surtout dans ce quartier de banlieue près de la frontière allemande qui ne connaît d’habitude que le flux de voitures strasbourgeoises en direction du grand supermarché de Kehl. Je dois avouer avoir été abasourdi devant les images de bâtiments brûlés. Une fois de plus, ce sont « quelques » casseurs (2.000 tout de même d’après la police) qui viennent discréditer des militants pacifistes relayés en banlieue à défaut de pouvoir manifester tranquillement dans le centre. Une fois de plus, des actes crétins qui n’apportent rien, si ce n’est un défouloir format XXL. Malgré cela, je n’ai pu m’empêcher d’esquisser un sourire devant un incendie en particulier…

[youtube]vqBcvEE8xkI[/youtube]

Continuer la lecture de Parce que c'est moche…

La campagne de pub que vous ne verrez jamais…

J’évoquais vendredi dernier la campagne de pub du parlement européen pour les élections de 2009. A n’en point douter, les discussions ont du être vives au sein de l’équipe créative et on ne saura peut-être jamais quelles pistes ont finalement été abandonnées. En voici en tout cas quelques-unes qui ne risquent pas de sortir et on comprend aisément pourquoi… Quoique…

A commencer par le thème du web, sujet de nombreuses discussions actuellement en Europe (cf. Hadopi en France), qui motiverait pourtant davantage les jeunes électeurs que l’étiquettage alimentaire. J’aurais beaucoup aimé voir l’affiche suivante. Dommage !

Le parlement aurait aussi pu surfer sur l’antagonisme modernité/traditions et laïcité/origines chrétiennes. Pas sûr que le Vatican aurait apprécié, ni les plus conservateurs des élus chrétiens-démocrates…

Continuer la lecture de La campagne de pub que vous ne verrez jamais…

Quand le Parlement Européen se casse la gueule

Je ne sais pas trop comment prendre cette nouvelle. Une partie du faux plafond de l’hémicycle du Parlement de Strasbourg s’est effondrée mardi soir. Un défaut de fabrication regrettable vu le jeune âge du bâtiment (inauguré en 1999). Heureusement, aucun blessé. Mais il n’en faudra guère plus pour raviver le débat autour d’un siège unique à Bruxelles. Je maintiens que tout cela est un gâchis. Déjà que la ville de Strasbourg avait revendu le bâtiment du PE (après en avoir financé les travaux et l’avoir  loué durant 25 ans) à l’Union Européenne en 2004 dans un climat de suspicion et d’accusations gratuites contre la capitale alsacienne (lire ici ou )… Alors aujourd’hui, on se demanderait presque l’intérêt de payer des réparations pour un bâtiment qui semble désespérément condamné ?

De manière générale, je me demande encore et toujours comment on a pu en arriver à construire deux parlements flambant neufs, un à Strasbourg, un à Bruxelles, en même temps ? Il faut être sacrément crétin !

Tout cela est pathétique. En même temps, je trouve le timing parfait : cette image du « toit de l’Europe » qui se casse la gueule en même temps qu’une certaine Europe (intergouvernementale) arrogante, autiste qui rêve encore et toujours de puissance dans un système à l’unanimité qui la rend impuissante.

Les images parlent d’elles-mêmes…

[youtube]sRFIrzG1Z9A[/youtube]

Pour un Parlement Européen uniquement à Strasbourg

One City.eu

Qui se souvient de la pétition lancée il y a quelqes temps et soutenue par Margot Wallström qui réclamait le siège unique du Parlement Européen à Bruxelles? Cette pétition a d’ailleurs dépassé le million de signatures depuis fort longtemps, dans l’attente qu’un jour, ce seuil critique soit considéré par la Commission Européenne, comme c’était prévu dans le défunt Traité Constitutionnel Européen…

La résistance s’organise enfin! Nous avons désormais le site One-City.eu ainsi que son groupe Facebook pour relayer un message clair: Strasbourg est la ville où siège le Parlement Européen. C’est écrit noir sur blanc dans les traités, c’est aussi un fait historique que malheureusement beaucoup de citoyens tendent à oublier. Il serait temps de réutiliser ce bâtiment à plein temps, et non plus 4 jours par mois! Temps aussi d’arrêter le gaspillage de temps et d’argent des vas-et-viens de nos eurodéputés entre Strasbourg et Bruxelles. Sans parler du 3ème siège du Parlement Européen de Luxembourg, aussi inutile que moche et qu’il ferait bon raser!

Bref, voilà une belle initiative, malheureusement soutenue principalement par des Strasbourgeois et une seule eurodéputée, Brigitte Fouré, qui n’est autre que la remplaçante de Jean-Louis Bourlanges. Ca pèse bien peu dans la balance. Il serait bon que les médias européens relayent le sujet et que la défense de Strasbourg ne soit plus l’apanage de quelques eurofédéralistes Alsaciens ou Allemands. Car telle est la réalité des choses aujourd’hui.

Quelques tonnes de rails dans une Europe a minima

4 semaines maintenant que j’observe sans rien avoir à dire. Comme beaucoup, je suis impressionné par l’aplomb européen du Président Sarkozy qui sillone les capitales pour rallier ses partenaires à sa cause du traité désormais « simplifié » à défaut d’être « mini ». La subtilité dialectique n’aura échappé à personne.

Même les plus fédéralistes de tous, Guy Verhofstadt et JC Juncker en tête semblent avoir accepté la pillule après l’avoir formellement refusée. Maintenant que l’air a bien été brassé, « y’a plus qu’à – faut qu’on »! Heureusement, pendant que cette Europe tente de sauver les meubles de l’inondation référendaire et que Nicolas monopolise les médias européens, les médias français se donnent à coeur joie de rappeler un fait heureux.

Après une vingtaine d’années de promesses en l’air, Strasbourg a enfin son (3/4 de) TGV! Un TGV dénommé européen même si son parcours à grande vitesse s’arête en Lorraine… Que l’Alsace aura payé de sa poche, que les utilisateurs paieront aussi (au prix fort). Mais qui mérite tout de même bien autocongratulations et feux d’artifice!

Allez, ne boudons pas notre plaisir. Après la fête, la France oubliera Strasbourg de nouveau pour 20 ans.

[daily]x1gs1a[/daily]

Il faut dynamiter le Parlement Européen!

parlement européen bxlNon, je n’ai pas encore rejoint le camp des eurosceptiques. Je ne fais que réagir à un article du Monde du 19 mars sur un projet de réaménagement du quartier européen de Bruxelles. Puisque tout le monde se caresse le bas du ventre en ce moment, à quelques jours du cinquantenaire du traité de Rome, cet article est un joli pavé dans la mare.

A l’initiative de Guy Verhofstadt, le premier ministre belge, et de Romano Prodi, l’ancien président de la Commission Européenne, une mission a été confiée à un groupe d’architectes: donner un visage, une identité européenne à Bruxelles la technocrate. Partant du paradoxe selon lequel les Européens pestent du fait d’en être quand nos voisins tueraient père et mère pour en être, les architectes sont arrivés à la conclusion… qu’il faut raser le bâtiment du Parlement Européen de Bruxelles et le recaser ailleurs dans la ville! C’est radical et censé rendre à l’UE ses lettres de noblesse perdues.

Il est certain que le bien nommé « caprice des Dieux » n’est guère mis en valeur, flanqué entre une rangée de mini gratte-ciels européens et un pauvre terrain de basket au milieu de trois arbres… Pas très sexy tout ça!

Mais alors Messieurs, venez donc faire un tour à Strasbourg! Vous y verrez un bâtiment qui gagne à être (re)connu et dont l’architecture moderne est d’autant plus flatteuse qu’elle resplendit la nuit tombée dans le reflet du bassin qui l’entoure… Manque de chance pour les derniers pro-strasbourgeois, dont je suis, ce n’est pas la Commissaire à la Communication Margot Wallström (elle soutient le siège unique à Bruxelles via la pétition oneseat.eu. Tout le monde a droit au hors-sujet après tout…) qui proposera la non reconstruction du PE bruxellois pour un retour à la source, au seul Parlement Européen historiquement et juridiquement parlant: celui de Strasbourg.

Et puis, quitte à raser des bâtiments moches, autant raser utile! Le bâtiment Schuman qui abrite des bureaux de fonctionnaires à Luxembourg par exemple. On dépensera moins et l’on s’épargnera une laideur architecturale… Toujours dans l’Europe mais hors UE, je proposerais bien aussi de raser l’immonde bunker du Conseil de l’Europe aussi massif qu’inutile dans le paysage strasbourgeois.

Tout cela sent bon les débats stériles, malheureusement! Ou bien?

1 million d'Européens réclament un siège unique pour le Parlement

europarl-strasbourgEn mai dernier était lancée sur le site Oneseat.eu une pétition multilingue pour réclamer la suppression de Strasbourg comme second siège du Parlement Européen. Initiative soutenue par la Commissaire Européenne à la communication, Margot Wallström. Le grief: nos eurodéputés dépensent environ 200 millions d’euros par an pour 4 jours de session à Strasbourg!

Un premier bilan plutôt positif peut être tiré pour les initiateurs. Plus d’un million de citoyens veulent voir Bruxelles comme seul et unique siège parlementaire. Dont acte.

Cette pétition s’appuye en effet sur l’article I-47 du TCE qui oblige la Commission à se pencher sur un problème dès lors qu’un million de signatures sont réunies. Sauf que le TCE est mort et que l’existence du double siège (triple en fait avec Luxembourg) est gravée dans les traités européens. L’issue de la pétition est donc en pause en attendant une hypothétique relance constitutionnelle et en comptant sur l’infime probabilité que la France cède sur ce sujet qui recquiert l’unanimité. La question récurrente mérite tout de même d’être posée: pourquoi 3 sièges, pour quoi faire?

Continuer la lecture de 1 million d'Européens réclament un siège unique pour le Parlement

TGV Est: Prenez le temps d'aller vite… à Bruxelles

TGV 0012006: année européenne du transport ferroviaire? Nous fêtons en effet les 10 ans de Thalys, société de droit franco-belge où collaborent Français, Belges, Hollandais et Allemands. Un bel exemple d’Europe des projets!

2006: Compte à rebours avant lancement du TGV est-européen. Le 10 juin 2007 marquera le début du Paris-Strasbourg en 2h20 contre 4 actuellement. Dans la foulée, Francfort et Munich à grande vitesse grâce à l’interopérabilité des réseaux TGV et ICE… Et demain, Budapest?

Continuer la lecture de TGV Est: Prenez le temps d'aller vite… à Bruxelles