50ème anniversaire de l'UE: Tögethé ou café?

Togethé- EnsembleL’année 2007 sera celle du 50ème anniversaire de l’Union Européenne. Le 25 mars 1957, la France, l’Allemagne, l’Italie et le Bénélux se réunissaient à Rome pour sceller l’Europe de la paix par le traité de Rome.

Il y a quelques mois, la Commission a lancé un concours pour créer le logo de cet anniversaire. Ne nous leurrons pas. Anniversaire ou pas, l’année 2007 n’apportera aucune avancée utile à l’UE: pas de Constitution, pas de débat autour des frontières, pas d’abandon de décisions prises à l’unanimité… Rien ne se passera tant que la France n’aura pas son ou sa nouvelle président(e).

2007 sera donc l’Europe de la fête. Espérons cependant que celle-ci ne soit pas un fiasco, à l’instar de la réunification de 2004 qui n’aura suscité presque aucune réaction en Europe de l’ouest. Espérons aussi que cet événement sera l’occasion de relancer les discussions européennes dans les chaumières, à l’instar du débat autour du TCE (la passion et les mensonges en moins).

Mais pourquoi donc ce logo? Personnellement, je le trouve bien fade. Tögethé ou café? Que faut-il comprendre à ce logo? Que tous les Européens doivent y trouver un élément de leur langue? Que Jacques Toubon se rassure, le « Togethé ou café » anglo-saxon aura sa traduction française « Ensemble ». Fade certes, mais multilingue! Mais pourquoi avoir dépensé 200.000 euros pour un logo/slogan aussi simpliste? Autant reprendre le « Vivrensemble » sur fond rouge de la radio RTL! Qui a par ailleurs la vertu d’être pleinement européenne (La Radio Télé Luxembourgeoise est présente dans plusieurs pays d’Europe de l’ouest)… J’imaginerais bien une affiche Chirac-Kaczynski où le premier dirait au second « tu as raté une bonne occasion de la fermer… » avec ce Vivrensemble comme slogan.
Tout ceci me rappelle étrangement la coupe du monde de football de 1998. L’équipe de France avait alors sa mascotte, l’insipide et ridicule coq Jules. La compétition, elle, avait la mascotte Footix, guère sympathique mais moins ridicule. Quel rapport? L’Allemagne qui va prendre la présidence du Conseil au premier semestre 2007 aura son logo, comme à chaque présidence, qu’on découvrira en temps et en heure. Elle a d’ailleurs fait savoir qu’elle utilisera son propre logo en lieu et place du « Tögethé ». Ce dernier sera donc privé d’exposition médiatique pendant 6 mois! Je me demande vraiment à quoi servira ce logo?

J’oubliais la cerise sur le gâteau: l’immense (R) de copyright à droite du logo! Comme si l’UE pouvait être fière de « vendre » cette marque? Comme si d’ailleurs quelqu’un pourrait vouloir « contrefaire » cette banalité. Je reste très sceptique.

L’Europe était mal barrée. Elle est désormais bien mal logotypée!

7 réflexions au sujet de « 50ème anniversaire de l'UE: Tögethé ou café? »

  1. Un peu tristounet le logo. Pourquoi ne pas susciter un concours au niveau de la société civile européenne ? Et avoir un logo concurrent.

    Pour corriger aussi une fausse impression : certains pays, Belgique, Allemagne .. ont fêté comme il convenait en mai 2004 l’entrée des nouveaux pays dans l’UE, 8 d’entre eux ayant eu à subir les affres du communisme. En France à cette époque, silence zéro, aucune générosité pour des pays qui avaient retrouvés leur liberté. Celà augurait d’ailleurs de la posture d’une majorité de français pour le référendum l’année suivante.

    Catherine, blog « l’Europe dans la campagne »
    http://catymi.blog.lemonde.fr/catymi

  2. Le problème est que ce logo est déjà le résultat d’un concours ouvert à tous… Je ne serais pas contre un logo parallèle, mais aussi beau serait-il, il faudrait de puissants relais, autant dire un paquet de blogs influents plus quelques médias pour en parler et en faire une alternative suffisamment dérangeante pour la Commission Européenne. 🙁

    A revenir à 2004, je ne savais pas que la Belgique et l’Allemagne avaient fêté la réunification. J’étais en Finlande à l’époque et je n’ai pas souvenir d’un grand élan populaire.

  3. En fait seuls six pays sont ensemble depuis 50 ans, puisque seuls la France, l’Allemagne, l’Italie, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas ont signé le traité de Rome en 1957.

    Le comble c’est que l’anglais que la Commission a décidé de son propre chef, de promouvoir au rang de langue internationale ou originale (on ne sait pas très bien), n’était même pas dans les quatre langues officielles de l’époque (français, allemand, italien et néerlandais). A rabaisser les autres langues de l’Union en faisant de facto de l’anglais une langue supérieure aux autres, on se demande à quoi joue la Commission. Elle voudrait déclencher la rébellion des nationalismes, qu’elle ne ferait pas mieux.

    Si la Commission n’a rien de mieux à proposer pour célébrer l’Europe, c’est bien triste.

    La devise de l’Europe est Unis dans la diversité. Il serait bon de respecter la diversité. J’ai trouvé cela qui me semble beaucoup mieux :
    http://www.liberafolio.org/2006/euemblemo/image/image_view_fullscreen

  4. Dido,

    Comme dit et comme le montre ton lien, le « slogo » anniversaire (c’est ainsi que l’appelle la Commissaire à la communication, Margot Wallström) est multilingue. Pour autant, tu as raison de souligner que c’est la version anglaise qui sera mise en avant et pas la française ou la lituanienne ou autre…

    On aurait pu avoir un logo insistant sur les 50 ans sans différences de langue, ni mention à un « vivrensemble » effectif depuis 50 ans pour 6 pays, moins voire beaucoup moins pour les autres.

    La Commission a complètement raté le coche et l’on risque encore de jaser à ce sujet tout au long de 2007. 🙁

  5. Et en plus le pape est invité par le président allemand chrétien démocrate pour faire un discours sur les valeurs de l’Europe… je ne sais point si vous voyez le délire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *