Zut! j'ai plus de crédit mail!

sms.jpgExtraordinaire! « Abracadabrantesque » comme dirait notre Président. La proposition du député européen UMP André Lamassoure est tout bonnement hors-norme. Tout part d’un constat simple – le budget européen est insuffisant – et de bonnes intentions – comment créer une rentrée d’argent sans créer de nouvel impôt direct? Monsieur le Député pense tout simplement à taxer nos SMS (0,015€ par message) et nos e-mails. Explication tacite de l’intéressé: le timbre n’a pas été remplacé et taxer les moyens de communication virtuelle reviendrait à créer un timbre virtuel qui pourrait générer une recette de plusieurs dizaines de millions d’euros ! Sauf que la recette irait dans les caisses de l’Etat français si le sms est émis et reçu en France, dans les caisses de Bruxelles s’il est émis en France et reçu ailleurs dans l’UE. Drôle de proposition européenne… Drôle d’idée… Si l’on prend pour exemple la seule France qui applique un prix du SMS le double de celui pratiqué dans beaucoup d’autres pays européens, la pillule risque de passer difficilement! Quant à taxer les e-mails, quitte à taxer le droit d’expression, autant taxer les hommes politiques en excès de propos démagogiques. Si l’on appliquait cette taxe proportionnellement aux salaires de nos élus nationaux, nul doute que le budget serait gonflé d’un coup. Mais enfin, Monsieur Lamassoure! Il viendra un moment où il faudra aborder franchement cette question d’un impôt européen. Si vous aimez l’Europe, vous n’avez pas besoin d’une proposition aussi farfelue. A quoi bon réduire à néant une déjà maigre sympathie des Européens vis à vis de l’UE pour une bêtise pareille? Heureusement, cette décision nécessiterait l’aval des 25 pour entrer en vigueur. Espérons que comme le nuage de Tchernobyl, cette mauvaise blague s’arrêtera à la frontière.

6 réflexions au sujet de « Zut! j'ai plus de crédit mail! »

  1. Tout passe par un Aval des 25

    Je suis très heureux de voir combien vous appréciez l’aval des 25 comme un générateur de décisions européennes et un initiateur de l’orientation de la marche future commune et que vous reconnaissez sa haute signification démocratique. Il en est de même pour le TCE. Il n’y a toujours rien de triste que là dedans.

  2. Enorme !!!

    j’en avais pas entendu parler de celle là… comme le dit notre cher ministre, on est pas chez les toutouyoutous ici. Je crois que c’est l’idée la plus mauvaise que j’ai pu entendre. De quel bord est il ce monsieur ? a-t-il fait l’ENA ? a-t-il un portable de fonction avec lequel il ne paie aucune communication ?

  3. A Thomas:
    Il faut lire entre les lignes. Je n’ai jamais approuvé les votes à l’unanimité et je ne reconnais que peu de légitimité démocratique au Conseil Européen.
    Ce serait en tout cas une belle ironie du sort que d’imaginer Monsieur Lamassoure porter son projet saugrenu jusqu’au Conseil et se heurter, à juste titre, à de la résistance.

    A D’G:
    Tu vois juste. L’homme est un énarque… C’est incroyable de voir à quel point certaines étiquettes ont la peau dure.

  4. Je suis très réservé sur cet impôt européen. Sur le principe, je suis tout à fait d’accord. Ce dont je ne veux par contre à aucun prix c’est un nouveau « truc » destiné à accroitre les ressources propres de l’Union européenne avant que ne soit réglé la question de la « Politique agricole commune » qui absorbe encore, je crois, 42% du budget européen, ce qui est manifestement excessif. Les « politiques » ont cette méchante manie de fuir les responsabilités.
    La question budgétaire se résume ainsi : plutôt que de réfléchir à diminuer les dépenses inutiles, « on » préfère augmenter les impôts.
    J’ai lu quelque part que la fraude à la TVA communautaire représente 60 millions d’euros! On fait 60 millions d’économie en éradiquant cette fraude. C’est donc 60 millions de « recettes » supplémentaires dont on peut disposer.

  5. Chuis mort de rire : si le mail est envoyé depuis un lieu hors de l’UE, la taxe ira dans les caisses de Bruxelles ! A qui M. Lamassoure va-t-il envoyer sa facture ? A l’ONU, à chacun de ses membres équipés d’un serveur au moins ? Une telle idée est loin des relations bilatérales en général. Je crois qu’en fin de compte, je paierai aussi pour mon correspondant à La Barbade ou aux Caïmans !

    Découvrez l’actualité en vers et contre tout sur http://poactu.canalblog.com/

  6. La boucle est bouclée. Apparemment, Mr Lamassoure s’est expliqué, le malentedu est passé. Mais le problème du budget européen est encore loin d’être résolu.

Les commentaires sont fermés.