Exit les frères Kass-bonbons!

Kass bonbonUne bonne nouvelle! Je ne parle bien sûr pas de l’adoption du Traité simplifié décidé comme toutes grandes les décisions européennes: à huis clos. Vive la démocratie!

Quelle belle nouvelle que les frères Kaczynski qui dirigent la Pologne aient perdu les élections législatives au profit des libéraux de la Plateforme civique de Donald Tusk (41,39% des sièges). Exit les pinaillements du chef Kass-bonbon qui a obligé maintes fois ses collègues européens à passer des nuits blanches pour des détails à la gomme. A l’instar du sommet où le chef Kass-bonbon réclamait plus de poids politique pour compenser la perte de millions de Polonais durant la Seconde guerre mondiale. Allons, Kass-bonbon! On a construit l’Europe sur le pardon et pour arrêter les égoïsmes bêtes et méchants.

Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, cette élection aura également laminé les tristes mouvements d’extrême droite, la ligue des familles polonaises (LPR) et Samoobrona, qui ne seront même plus représentés à la Diète.

Oui, la Pologne est maintenant bien dans l’Europe. Oui, elle adoptera l’Euro dès que possible. Oui, elle adoptera même la Charte des droits fondamentaux, boudée par le grand chef Kass-bonbons qui préférait pinailler avec ses petits copains britanniques.

Ca en bouche un coin aux mauvaises langues qui disaient que la Pologne n’avait pas sa place en Europe qu’elle serait anti-européenne, etc… Sans rancune les gars 😉 La Pologne est une grande nation européenne. Ce week-end, elle l’a montré.

Le meilleur est à venir.

4 réflexions au sujet de « Exit les frères Kass-bonbons! »

  1. Je trouve votre article d’une étroitesse d’esprit dégoutante. Vraiment vous êtes un minable, on vous a ouvert la porte de la liberté de la parole grand ouverte devant vous mais malheureusement vous l’utilisez de la maniére la plus mauvaise qu’elle soit.

    ça c’est petit mr le philosophe Kass-bonbons!

  2. Merci cher Piotr pour ce message à retardement, 2 ans plus tard… Je n’osais plus avoir de réponse, surtout pas une aussi construite et intéressante que la vôtre. Désolé d’avoir osé critiquer votre/vos politique(s) favori(s), je sais, c’est mal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *