Au secours, le Ché revient!

Je lui avais déjà offert un carton rouge sur le Taurillon… Voilà que l’épouvantail républicain fait encore parler de lui! Après ses accusations contre Monnet, après son annonce de candidature pour 2007, le Ché retourne sa veste et se range gentiment au côté de Ségolène Royal! Comme quoi la sainte République n’était peut-être pas en danger au point de justifier sa candidature, comme il l’affirmait.

Le Ché roulera donc pour Ségo! En 2005, ils n’étaient pas d’accord sur l’Europe et le TCE. A dire vrai, l’eurent-ils été un jour? Lui anti-européen devant l’éternel, elle pro-européenne suiviste. Aujourd’hui, le divorce est effacé. Après tout, Fabius et Ségolène ne sont-ils pas redevenus les meilleurs amis du monde malgré des divergences apparement profondes sur l’Europe?

Le Ché annonce la couleur dans cette vidéo fort instructive: il n’y aura « pas de nouvelle constitution ». Rien d’étonnant de sa part. Mais en s’alliant au Ché, je me demande si Mme Royal est inconsciente, opportuniste ou ouverte à toutes idées européennes (même les plus réactionnaires) à défaut d’avoir les siennes?

[daily]xs73v[/daily]

Avec une Ségolène présidente, pourquoi pas le Ché ministre des affaires européennes? Il propose bien un plan B! A ce sujet, je vous invite aussi à visionner la vidéo sur le blog de John Paul Lepers. La dernière minute est savoureuse. Où le Ché et Ségolène (déjà élus) projettent, entre deux couloirs, la présidence française du Conseil Européen en 2008. Où le Ché dit pouvoir « peut-être aller en Allemagne plusieurs fois » parce qu’il « connai(t) bien l’Allemagne »!

Moi qui connais un tout petit peu l’Allemagne, même si évidemment bien moins que notre Ché républicain et citoyen préféré, j’attends avec gourmandise les réactions allemandes face à un éventuel lider belforto ministre des affaires européennes en 2007 et plus, si d’ici là il ne décide pas de fermer sa gueule… pour de bon.

3 réflexions au sujet de « Au secours, le Ché revient! »

  1. Le « Che » tente surtout de garder sa circonscription de Belfort qu’il dirige comme un potentat depuis 20 ans (ou presque). Bin oui … on a des valeurs quand on est politique lorsqu’on est pas au chomage (c’est bon pour les gens labmda comme nous ce truc).

  2. Qu’est ce qu’il y a de plus réactionnaire que « l’ordre juste » de Ségolène Royal ? Qui définit l’ordre et qui apprécie qu’il est juste ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *