112, allo les urgences?

Plutôt que de parler de crise ou complots politiques, j’aborderai un sujet léger aujourd’hui: les urgences. Au hasard de mes lectures, j’ai découvert ce matin que le 11 février, hier donc, était la journée européenne du 112, le numéro unique des urgences lancé en 1998. Vous le saviez vous? C’est sûr qu’il y a bien plus important! Pourtant, au delà de l’anecdote, je trouve cette histoire à la limite du pathétique. Parce que les urgences, on peut tous en avoir besoin n’importe quand, n’importe où. Parce que seulement 24 % des Européens (29% des Français) connaissent ce numéro… C’est d’autant plus regrettable qu’il s’agit d’un numéro unique pour toute l’Europe et qu’un Européen de passage dans un autre Etat membre que le sien pourra toujours trouver, au pire, un interlocuteur en anglais, pour l’aider. « Le numéro d’urgence européen devrait cesser d’être le secret le mieux gardé d’Europe » se plaint Viviane Reding, la commissaire européenne chargée des Télécommunications. Dont acte!

Un échec qui contraste avec le succès (au moins en terme de notoriété) du préfixe téléphonique 118, pour les renseignements, lui aussi commun à toute l’UE et en place depuis quelques années. A titre d’exemple, en 2006, quatre mois après la disparition du 12 en France, 52% des Français associaient déjà les renseignements au seul 118 218 (cf. LCI)!

L’UE aurait-elle du mal à communiquer? Manque de budget, manque de personnel compétent? La recette du succès des 118 tient pourtant en deux mots: TV + matraquage! Il ne reste plus alors qu’à imaginer des situations cocasses voire grotesques, avec idéalement une ou plusieurs jolie(s) jeune (s) fille(s) et le tour est joué! Deux exemples de pub franco-allemands parmi tant d’autres:

Le burlesque en France pour 118 218…

[youtube]eoWQEiEbTK0[/youtube]

La blonde écervelée en Allemagne pour 11 88 0…

[youtube]yQNJ_av2-yc[/youtube]

Deux spots émanant de deux groupes, l’un britannique, kgb, l’autre allemand, Telegate, justement présents dans plusieurs pays européens et qui se sont donné les moyens d’y parvenir. Courage Viviane, avec le nombre d’experts présents à la Commission, dans 10 ans, les Européens auront peut-être assimilé le 112!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *